Présentation

Entreprise de travaux en hauteur et/ou d’accès difficiles en Bretagne

Des professionnels de l’accès difficile à votre service depuis + de 20 ans

Les techniciens de notre équipe sont titulaires d’une formation dans les techniques de progression sur cordes, validée par un diplôme (à minima CQP niveau 1 ou CATC) et reconnue par la profession et son syndicat (SFETH).

Notre personnel a suivi des formations dans des domaines spécifiques comme le contrôle des EPI, la conduite de nacelles (CACES), la qualification H0B0, SST etc.

Un service de qualité

Une étude spécifique de chaque chantier, un diagnostic, un conseil précis et adapté avant la réalisation des travaux en hauteur ainsi que la prise en compte des différentes phases de réalisation en fonction de la difficulté d’accès nous permet, et ce dès l’origine d’un chantier, d’adapter les moyens humains et matériels de la façon la plus efficace possible.

Cette procédure nous permet développer une solution technique qui conjugue à la fois la sécurité et le respect des règles de l’Art lors de l’exécution des travaux d’accès difficile ou en hauteur.

L’application de cette organisation autorise une intervention conforme en matière de délais, qualité du travail et satisfaction du client.

Rapidité et efficacité

Les techniques de progression sur cordes sont issues de la spéléologie et de l’alpinisme. Ces techniques ont l’avantage d’être des moyens légers et très rapides à mettre en œuvre.

Contrairement à l’installation d’échafaudages, les cordes privilégient l’accès vertical et direct, l’installation du poste de travail est donc rapide et efficace.

Cette façon d’intervenir est encore plus adaptée dans des configurations complexes où les moyens traditionnels montrent leurs limites en matière de possibilités ou de coûts (impossibilité d’échafauder ou d’intervenir en nacelle, sommets de clochers, de tours, structures industrielles…).

Sécurité

Notre maître mot est « la sécurité avant tout ».

La prévention du risque de chute ainsi que la sécurité des personnes concerne aussi bien les techniciens cordistes que les personnels extérieurs au chantier.

Créer des accès et les sécuriser est le propre de notre façon d’intervenir.

La pratique de notre profession se fait dans le cadre du décret de loi du 1er septembre 2004.

Economie

Le travail sur cordes permet un gain non négligeable en termes de temps de travail :

  • Pas d’installation d’échafaudages ou de mise en place de nacelles.
  • Délais d’intervention plus rapides, comparativement aux moyens d’accès traditionnels.
  • Il en résulte une répercussion significative sur le coût de l’intervention.

De plus, il favorise un déroulement des travaux de façon plus discrète.

Cette discrétion nous permet de nous intégrer encore mieux dans l’activité alentours, que ce soit en milieu industriel, en façade d’un immeuble ou sur un édifice au milieu d’une place de village

C’est “la” solution lorsque les moyens traditionnels montrent leurs limites techniques dans un cadre financier acceptable.